Office notarial

Dans le même esprit que BatiPlus, cet office notarial, situé à Senonches (46 rte de la Ferté Vidame, 28250), reprend le principe d’un toit asymétrique à 2 pentes. J’ai repris directement l’idée pour le plan “passif”. Cela permet d’amener la lumière au cœur de la maison, sans utiliser de Velux ! Architecte : M. Gau de Chartres. Crédits photos : ici.

office-notarial-senonches-1 office-notarial-senonches-2 office-notarial-senonches-3

Bac Acier

L’architecte Gérard Gasnier a conçu cette maison. La toiture en bac acier s’intègre bien.

bac-acier1 bac-acier2

Photos de Patrick Blanc extraites de « Architecture Bois & dépendance n°19 ».

Barique XXL

Située dans les vignes des coteaux de Bordeaux, cette maison en forme de barique est très sympa ! Architecte DESA Jean-Jacques Soulas, photos de Serge Dubrocas, parues dans « Architecture Bois & Dépendances, Hors-Série n°2 ».

Une barique XXL

KLH

Le KLH, c’est un matériau dérivé du bois, un peu comme du contre-plaqué mais en taille XXL. Les chantiers nécessitent souvent la venue de grues (genre convoi exceptionnel) pour monter les pans entiers de mur. Ce matériau moderne, élaboré en Autriche, est incontournable lorsque l’on désire de longues portées, ou des blocs entiers sans ponts thermiques. Génial, mais trop cher !

klh1 klh2 klh3 klh4

Plus d’infos sur le site de KLH.

Bâtir écologique – Chronique d’une construction en bois

J’ai vainement tenté de faire lire ce bouquin à Doudou (ma chère et tendre épouse), mais elle préfère toujours Agatha Christie ! Quel dommage, elle aurait pu entrevoir le parcours typique d’un auto-constructeur : ses désirs, ses doutes, ses choix dictés par le budget, ses difficultés, ses joies… Emmanuel Carcano signe là une chronique optimiste mais réaliste, empreinte de passion et de richesse à tous les points de vue : technique, humaine, philosophique presque. On ressort de la lecture transformé, gonflé à bloc ! Vivement recommandé pour lutter contre le blues.

Bâtir écologique

L’autoconstruction en bois

Un survol moyennement approfondi d’une construction de M.O.B. (maison ossature bois). L’auteur explique sa démarche pour sa propre maison, expose ses plans, son budget, sa technique choisie, etc… Les schémas sont clairs mais la technique pas assez approfondie à mon goût ! On sent que l’auteur a déjà un peu travaillé dans le BTP, et certains points sont juste survolés. Dommage, car sans celà, le livre aurait pu être une référence.

L’autoconstruction en bois

Construction de maisons à ossature bois

Ce livre, ou plutôt ce pavé est très (trop ?) technique ! Je n’ai pourtant lu que la 1ère édition, mais je n’y suis pas revenu depuis ! Ce livre s’adresse avant tout aux ingénieurs du bâtiment. Ceux qui désirent calculer précisément les différentes épaisseurs de bois à utiliser dans leur ouvrages. En effet, de nombreux tableaux expliquent les différentes propriétés physiques de chaque essence de bois, DTU à l’appui. Je déconseille cet ouvrage, même aux auto-constructeurs, car les données sont trop complexes à ingurgiter. Dommage.

Construction de maisons à ossature bois