28m² ou la quête du saint-Graal

Les codes de l’urbanisme (Article R*111-2 du C.C.H.) ne permettent pas de construire une maison d’habitation inférieure à 14m²  (28m² pour 2 personnes). Bienvenue en France, le pays où l’on vous force à consommer toujours plus, le Grenelle de l’environnement est bien loin…

Quoi qu’il en soit, et même si cette situation me révolte, je dois bien faire avec ! Voici mes recherches pour une maison d’un peu moins de 30m², qui je l’espère rentrera dans notre budget ultra light 🙂

Maison_28m2_0001Maison_28m2_0002Maison_28m2_0003Maison_28m2_0004Maison_28m2_0005Maison_28m2_0006Maison_28m2_0007Maison_28m2_0008Maison_28m2_0009Maison_28m2_0010Maison_28m2_0011Maison_28m2_0012

Le chômage et la nécessité de réduire nos ambitions

Pas d’embauche en CDI chez Panon, juste un beau foutage de gueule avec 2 CDD de 2 mois après 9 mois d’intérim chez eux. Le ral-le-bol du métier s’installe et une reconversion s’impose avant que je pète un plomb !

Mais avant çà, il faut déménager et quitter cet appart merdique. Et pas question non plus de repartir en location.

Il faut donc construire, et si possible avant 2017. Plus d’autre option que de réduire drastiquement cette fois la surface de notre maison. Le plan précédent faisait 49m², pour un budget global d’environ 70.000€. Avec 25.000€ d’apport et un CDI, c’était jouable. Mais maintenant, la donne a changé, c’est 25.000€ point barre.

D’où l’idée de construire une tiny house (coût moyen 15.000€), malheureusement rapidement abandonnée pour des raisons légales de stationnement. Une tiny house, c’est une maison ossature bois posée sur une remorque, pour une surface oscillant entre 8 et 12m² en moyenne. Quelques exemples ici : La baluchon et tinyhouse.com

S’en suit quand même une belle phase de recherche, dont voici quelques rendus 3D pour une remorque de 6m50 de longueur 🙂

Tiny_House_650_version3_0001Tiny_House_650_version3_0002Tiny_House_650_version3_0003Tiny_House_650_version3_0004Tiny_House_650_version3_0005Tiny_House_650_version3_0006Tiny_House_650_version3_0007Tiny_House_650_version3_0008Tiny_House_650_version3_0009Tiny_House_650_version3_0010Tiny_House_650_version3_0011Tiny_House_650_version3_0012

On a échappé au P.L.U. mais pas à l’arrêté préfectoral !

bad_news

Lors d’un repas familial, notre beau-frère nous a appris l’existence d’un plan local d’urbanisme sur Brinon.
Renseignements pris à la mairie le lendemain, le P.L.U. voté par l’ancienne municipalité en 2013, a été depuis annulé par le tribunal d’instance d’Orléans en novembre 2014 (source leberry.fr ).

Ouf, j’étais bien content de l’apprendre, mais ma joie fut courte quand la secrétaire de l’accueil m’apprit autre chose :
Le préfet a mis en demeure la commune de mettre en conformité son réseau d’épuration (arrêté). La station est en surcapacité chronique, certaines parties du réseau ne seraient plus étanches et agiraient comme un drain, asséchant certaines sources et engorgeant de fait la station.

Du coup, en attendant les travaux de mise en conformité (normalement dans le courant de l’année 2015, le temps de dégoter les fonds), et pour éviter de surcharger encore un peu plus le réseau, tout nouveau raccordement au réseau est interdit. Concrètement, plus aucun nouveau permis de construire n’est accordé depuis plus d’un an !

Et après renseignements pris à la D.D.T. , aucune dérogation n’est possible. Je vais donc tenter de déposer un permis pour le garage en attendant que la situation se débloque.

Preview nouveau projet

sketchfab

Comme certains le savent déjà, j’ai démissionné de mon taf de routier fin août.

J’ai fait un peu de programmation « python » sur blender (le résultat de mon taf sur mon autre blog « pro » bd.olidou.com), et j’attaque désormais les nouveaux plans de la maison.

Nouveaux plans car le contexte a changé. Je devais prendre un congé sabbatique pour contruire un maison ossature bois rapidement. Mais il y avait un coût assez important en matériaux de construction (même avec 45m²) et le projet s’enlisait de mois en mois.

Désormais, j’ai tout mon temps et j’ai décidé d’utiliser d’autres matériaux « low cost » boudés en France mais parfaitement sains et bio-climatiques. Le revers de la médaille, c’est leur temps de mise en oeuvre, mais du temps, j’en ai beaucoup désormais…

Laissez le temps aux textures de s’afficher, une petite jauge bleue (au dessus de la vue 3D) indique son chargement. Ensuite, utilisez la souris pour naviguer :
– bouton gauche pour tourner la tête
– molette pour zoomer
– bouton droit pour scroller en haut, en bas, à droite, à gauche.

Le Vivier ?!

Le Vivier, c’est le nom du « quartier » où se situe notre terrain, en bordure de forêt.

Ce fameux terrain, vous l’apercevez en fond d’écran sur ce blog, mais aussi sur google map.

vivier-vue-sur-nord-est vivier-vue-sur-ouest vivier-vue-sur-sud-est vivier-vue-sur-sud-ouest

Il fait 2.000 m² en 2 parcelles « collées » de 1000. Le sol n’est pas humide (très important en Sologne) et sa forme rectangulaire (presque carrée) est idéale. On ne bâtira que la 1ère parcelle (à l’Est), celle implantée près du panneau du village, ce qui nous laissera la possibilité de revendre l’autre parcelle, en cas de problème financier par ex.

Les maisons voisines ne posent pas de problème de vis-à-vis, les plus proches (celles visibles sur la photo au Sud) nous tournent le dos : il s’agit soit d’atelier/garage, soit de salle de bains, comme en attestent la taille des fenêtres. L’implantation d’une bonne haie corrigera tout çà, plus pour l’aspect graphique que pour la gène réelle.

Le terrain est exposé presque plein Sud, et la commune n’a pas (encore ?) défini de Plan Local d’ Urbanisme. Une vraie aubaine pour nous, sachant qu’on ne voulait pas non plus de lotissement ; car nous voulons construire en bois et « bio-climatique » ! De plus, toutes les viabilités passent en bord de terrain.

Le quartier est calme, il y a beaucoup de retraités (on est encerclé même). Le trafic routier est quasi inexistant, aucun poids-lourd à l’horizon car la route mène à un pont limité à 3,5t, çà nous changera de notre location actuelle sur le rond-point de Clemont.

Je suis à 5 55 minutes du boulot (56 km gloups), 20 40 min pour mon épouse. Brinon sur Sauldre dispose d’une école primaire, de la Poste, 2 boulangeries, 1 pharmacie, 1 garage/pompiste, 2 banques, 2 bars, 2 épiceries… Bref, c’est pas le fond de la cambrousse.

Alors, au final, ce terrain porte bien son nom : c’est un vrai « Vivier d’espoir ».